Pürblack sauvera votre foie, votre cerveau et votre santé de l’alcool.

L’éthanol est la drogue récréative la plus dangereuse disponible dans le monde aujourd’hui, et ironiquement l’une des rares qui soit légale. Rien qu’aux États-Unis, nous enregistrons plus de 29 000 décès liés à l’alcool par an. Comparez cela aux 16 000 analgésiques prescrits sur ordonnance et aux 6 000 héroïnes. Ici, à Pürblack, nous encourageons vivement les gens à éviter complètement la consommation d’alcool, en raison de ses nombreux effets nocifs avérés sur la santé humaine. Cependant, nous reconnaissons que toute consommation d’alcool n’est pas nécessairement mauvaise. De plus, si vous avez l’intention de boire, autant le faire avec style en prenant Pürblack en même temps que votre boisson préférée.

Avant de prendre du Pürblack shilajit pendant plusieurs mois et de décider d’arrêter complètement de boire de l’alcool, j’appréciais occasionnellement la bière artisanale, l’hydromel et le vin biologique sans sulfites. Parfois, je buvais même 3, 4 ou 5 jours d’affilée, ce que je justifiais aisément grâce à l’acceptation plutôt inquiétante de l’éthanol et de l’alcoolisme dans notre société. Chaque jour, après avoir bu, je me sentais un peu “mal”. En général, je ne buvais pas plus d’une ou deux bières/verres de vin/platine, et pourtant, un nuage inexplicable d’obscurité suffocante me menaçait encore tout le lendemain. Je me sentirais un peu plus à cran, légèrement déprimé et plus susceptible de réagir dans mes rapports avec les gens.

L’effet le plus notable est que mon foie ne souffre pas comme il le ferait normalement en buvant et que mon état mental-émotionnel ne souffre pas, lorsque je mélange l’alcool et que je l’harmonise avec la résine vivante Pürblack Shilajit. Après avoir commencé à prendre du Pürblack, j’ai remarqué des effets très intéressants lorsque je buvais. Tout d’un coup, un verre de vin m’a semblé être trois, mais aucune sensation physique désagréable ne s’est manifestée. Comme je devais boire moins pour atteindre le niveau souhaité, je me réveillais avec beaucoup moins de gueule de bois.

Une autre grande dose de shilajit le matin a permis d’éliminer une grande partie du brouillard mental et du sentiment d’avoir eu un sommeil de mauvaise qualité. Cependant, j’aurais toujours le sentiment tenace, tout au long de la journée, d’avoir fait quelque chose que je n’aurais pas dû faire. C’est l’un des effets les plus intrigants et les plus étonnants que l’on puisse ressentir en consommant du Pürblack de façon prolongée. Les ampoules commencent à clignoter dans les recoins sombres et poussiéreux de votre esprit, qui vous sont complètement inconnus depuis des années. Cela semble conduire, directement ou indirectement, à un contrôle accru des impulsions et à une meilleure capacité de décision. J’ai constaté que cet effet se traduit dans tous les aspects de ma vie, y compris dans les choix alimentaires. Auparavant, lorsque je souffrais de faim extrême, je trouvais l’endroit le plus proche pour me procurer un burrito. Maintenant, je comprends que mon corps se portera bien sans nourriture jusqu’à ce que je trouve quelque chose de sain et dense en nutriments.

Pürblack shilajit me donne l’énergie dont j’ai besoin depuis si longtemps pour faire ces changements importants et significatifs dans mon mode de vie. J’ai laissé derrière moi l’alcool, la caféine et la nourriture malsaine, et je ne regarde pas en arrière. On ne sait pas exactement comment il se fait que la shilajit exerce une influence rajeunissante aussi puissante sur tant de facettes de l’esprit, du corps et de l’âme. J’imagine que cela est dû en partie à l’utilisation accrue de la nutrition, ainsi qu’aux propriétés de régénération des os, des muscles et du tissu conjonctif de Pürblack.

Je sais qu’il est difficile de trouver l’équilibre dans cette vie, surtout avec des choses comme l’alcool qui suscitent tant d’opinions contradictoires. Certains diront qu’une consommation modérée d’alcool a des effets bénéfiques sur la santé. En raison de la diminution du niveau de stress ou des antioxydants. C’est peut-être vrai, mais la façon dont je vois les choses est un peu différente. Je pense simplement qu’il existe une telle abondance d’options botaniques avec des profils de sécurité éprouvés qu’il semble peu judicieux d’ingérer quelque chose qui se métabolise en acétaldéhyde toxique. Non seulement Pürblack dépasse la qualité de toutes les autres shilajit, mais elle n’est pas non plus accompagnée d’un avertissement de la FDA concernant les défauts de naissance comme votre bière préférée. J’espère qu’au moins une personne lira ceci, commencera à prendre du Pürblack et appréciera l’abondance de joie qui vient avec le fait de lâcher l’alcool. Ajustez vos loisirs avec Pürblack !

_GUARANTEE_SealSpan